Tél.+39 349 878 9128 Contactez-nous
Recherche+
Your search results
15 septembre 2018

Tarente, la ville des deux mers

Écrit par la rédaction de Trullionline

Tarente est une des villes des Pouilles parmi les plus chargées d’histoire et de ressources naturelles. Elle donne sur la mer Ionienne et doit son surnom de “Ville des deux mers” à sa position géographique. Elle constitue en effet un véritable trait d’union entre deux plans d’eau : le Golfe et la Rade.

Le Golfe est séparé de la Rade par un canal au-dessus duquel s’élève le pont tournant. Dans la Rade, divisée en deux bassins, jaillissent des sources sous-marines appelées “Citri”. L’eau saumâtre des bassins et l’eau douce des sources se combinent pour créer un écosystème hydrobiologique propice à l’élevage de coquillages bivalves, les fameuses moules noires, qu’il est possible de consommer dans tous les restaurants de la ville.

A Tarente, la visite du centre historique est incontournable. On y sent nettement l’influence des Grecs, des Romains, des Normands, des Sarrazins et des Espagnols, etc. Autant de civilisations qui se sont succédé ici, et ont conféré à la ville sa splendeur. Nombre de pièces patrimoniales sont visibles au MArTA, l’un des très grands Musées Archéologiques Nationaux. On y trouve notamment les fameux Ors de Tarente ainsi que d’extraordinaires mosaïques.

Vous pourrez flâner dans l’avenue principale du centre-ville et faire du shopping entre les orangers qui agrémentent les trottoirs et produisent des fruits même en été. C’est intéressant de les voir prospérer entre des hôtels particuliers plus ou moins modernes, qui alternent avec des bâtiments de style fasciste. Vous pourrez vous adonner à une promenade sur le front de mer, ou préférer la lecture d’un bon livre, assis dans un jardin en terrasse découpé en plate-bandes, au bord d’une mer picturale qui colore la ville à chaque heure de la journée. Ici, le coucher du soleil est spectaculaire.

Le pont tournant est vraiment l’une des curiosités de la cité. Il relie l’île de la vieille Ville et la péninsule de la Ville nouvelle. Initialement formé d’un grand arc a sesto surbaissé en bois et métal, divisé en deux branches qui pivotent pour s’ouvrir afin de permettre le passage des bateaux.

Sur le flanc, l’imposant Château Aragonais bâti sur un Rocher byzantin, qui connut d’importants développements au Moyen-Age et à la Renaissance. C’est aujourd’hui le siège de la  marine militaire. Des visites guidées proposées par les cadets permettent de visiter les intérieurs de ce magnifique momument.

La cathédrale de San Cataldo est de toute beauté. C’est la plus ancienne de la Région. Construite au  Xème siècle, elle réunit différents styles architecturaux : byzantin, médiéval et baroque.

Tarente abrite également l’extraordinaire musée spartiate en hypogée de Bellacicco, dont les souterrains du Palais de Beaumont Bonelli retracent toutes les périodes historiques depuis la fondation de la ville par les Spartiates (VIIIème siècle avant JC) jusqu’au XVIIème siècle.  En outre, vous pourrez admirer les restes fossiles de coquillages sur la roche calcaire.

Après la visite de la ville, n’hésitez pas à vous rendre sur la plage de San Vito, toute proche. Vous pourrez vous y reposer, vous baigner ou  vous accorder un moment de détente dans un des nombreux bars-restaurants qui donnent sur la mer. D’autres très belles plages sont à votre portée, non loin de là. Vous aurez plaisir à découvir San Pietro in Bevagna, tout près de Manduria, une plage qui se caractérise par des dunes verdoyantes et un sable immaculé, sans oublier celle de Punta Prosciutto, plus au sud, célèbre pour ses eaux cristallines.

Pour les amoureux de la nature, Tarente, c’est aussi le “paradis des dauphins”. En témoigne, au large des îles Cheradi, l’importante colonie de cétacés dont on peut observer facilement de nombreux spécimens à la faveur de balades en bateau organisées par le Jonian Dolphin Conservation, un centre d’étude dédié à l’univers marin.

There are no photos with those IDs or post 33830 does not have any attached images!